Archive for août 2009

367

août 7, 2009

Était-ce dans « La Liste Noire », d’Irwin Winkler * ou « Citizen Cohn », avec James Woods, que l’on voyait Joseph Mc Carthy s’inspirer du chiffre « 57 » présent sur les bouteilles de ketchup Heinz pour le reprendre dans une diatribe dénombrant le nombre de communistes dont il était censé détenir les noms ? L’anecdote de ce chiffre complètement farfelu car gratuit qui donnait corps à une menace est, je crois authentique.

Je repense à ceci par rapport au nombre de 367 burqas, burkas, bourkas, bâches réservées aux femmes muslmanes avec une ouverture pour les yeux et le visage quand il y en a, dénombrées en France, nombre dont les modalités de calcul à un instant T resteront à jamais obscures, et de fait me demande si ça ne correspondrait pas au numéro de modèle du portable ou à la quantité de milligrammes d’un médicament pour la tension d’un des haut-fonctionnaires anonymes qui l’a lancé sur le marché.

Je n’en serais pas plus étonné.

Un chiffre abstrait jeté en pâture aux chiens de garde dont les aboiements ont pour but de nous distraire des véritables dangers et, si vous me permettez l’expression qu’appelle l’allusion condimentaire, de continuer à nous la mettre profond.

————————————————————————————————————

Film raté car un peu mou, dans lequel De Niro se retenait à chaque plan de trop en faire, écrit selon une approche victimaire des protagonistes – la question n’étant pas de savoir si oui ou non, les blacklistés étaient coupables, ou du moins si les soupçons sur eux étaient fondés, mais de s’attacher à montrer la dégradation de leur conditions de vie d’employés de studios sous contrat – celui-ci valait dans mon esprit par cette réplique de Scorsese campant Joseph Losey (Joe Lesser, à l’écran) qui confiait avant son exil pour l’Angleterre: « Si je reste [et donc balance mes copains], je ne pourrai plus me regarder dans la glace. Et j’adore me regarder dans la glace. »