Une altercation banale

Mortellement blessé par un «tir de chevrotine de calibre 12», le jeune Amar, inconnu des services de police, est décédé dimanche après-midi lors de son transfert à l’hôpital. Un deuxième adolescent de 17 ans, a été blessé à la cuisse et a pu quitter l’hôpital dimanche soir.

Selon les premiers éléments de l’enquête, confiée à la brigade criminelle de la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) du Rhône, «trois à cinq individus encagoulés» et «armés de deux armes longues», une «carabine» et une «arme 7,62 mm de type fusil mitrailleur», ont ouvert le feu dimanche vers 17h30 sur un groupe de jeunes, dans le 8e arrondissement de Lyon.

[…]

Quatorze impacts de balles ont été retrouvés par les enquêteurs, principalement sur les vitrines d’un bureau de tabac et d’un commerce d’alimentation.

[…]

«Il s’agit d’une altercation banale, pour un motif futile, entre jeunes de quartiers différents», a précisé le parquet de Lyon, qui a exclu une «histoire de guerre entre bandes rivales».

Source : Le journal de Mickey Le Figaro

Publicités

Étiquettes : ,

Une Réponse to “Une altercation banale”

  1. fredi maque Says:

    Quant à nous le premier verre pour trinquer à l’inévitable nous le prendrons en 2010 n’est-ce pas?
    En attendant bonnes fêtes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :