À propos

Parce qu’un blog, par principe, n’est qu’une étape chez les pérégrins du ouaibe. Un lieu somme toute accueillant dans lequel on fait halte pour se requinquer ou s’achever, selon son état. Et ce, que l’on soit auteur ou lecteur.

Quant à ce toast à la fatalité, en sous-titre, eh bien disons que que c’est une manière élégante de convenir que nous allons avoir besoin de foi, de solides principes moraux et familiaux, de beaucoup d’humour, d’un peu de détachement et d’autre chose qu’une sarbacane pour survivre face à ce qui se dessine.

En attendant, on y écrira le plus souvent pour ne rien dire, en s’intéressant volontiers au dérisoire, partant du principe que l’essentiel est largement, et souvent mieux, traité ailleurs et que la promenade folâtre, à l’instar de la digestion, est le meilleur compagnon de la pensée.

L’on s’astreindra seulement à rester stoïque, tant qu’à faire avec panache, un verre à la main, une arme de guerre dans l’autre, devant le spectacle d’un monde qui se défait.

Le nôtre.

***

Dans le cas où cela aurait échappé aux égarés ou aux myopes, je leur signale qu’ils ont atterri sur un blog de la mouvance moisie.

Un malentendu est si vite arrivé.

NB. Les commentaires, même désagréables, ne sont pas publiés sur cette seule page. Partout ailleurs, si. C’est comme ça…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :