Posts Tagged ‘BD’

La liste nwâre

septembre 25, 2009

M. Patrick Lozès, président, porte-parole, trésorier et membre principal du CRAN – qu’il ne faudrait pas confondre avec un version en couleur et non-confessionnelle du CRIF – est un monsieur sérieux qui poursuit un combat non moins respectable. Témoin, l’ardeur mise à poursuivre sa tâche qui le contraint à scruter * étudier à la loupe des illustrés pour en extirper tel un point noir comédon les immondices racistes envers ses frères en mélamine.

Prenant mon courage citoyen à deux mains, j’ai mollement et sans effort particulier recensé un petit nombre d’exemples à son attention dans lesquels notre ancêtre à tous a été représenté sous des traits qui le rendent impossible à confondre avec Harry Roselmack. On notera cette vision d’un continent systématiquement dépeint comme légèrement moins développé que Shanghai en 2009…

Qu’il en fasse bon usage – la plupart des auteurs étant morts, il saura j’en suis sûr, retrouver la trace des ayants-droits qui vivent des revenus de leurs méfaits.

[Cette liste sera complétée au gré de mes trouvailles, ou des vôtres.]

On ne présente plus cet ex-Rexiste de sinistre mémoire

missié tintin

Son concurrent Spirou n’était pas en reste

tembo tabou

« Péchés de jeunesse », la collection bien nommée

jijé nègre blanc

« Nos ancêtres les Gaulois » dans toute leur blonde splendeur

yambo "taranis"

Les rêves de Winsor Mc Kay, cauchemars de l’amateur de mafé au manioc

little_nemo

Yves Chaland, réactionnaire passéiste ayant eu le bon goût de ne pas s’éterniser

chaland001

Mélanésiens certes, mais le ‘N’ de CRAN n’a jamais signifié euh… numide, si ?

mandrake

Une parodie du précédent signée Bill Elder, avec un « der » comme dans « Der Stürmer »

mad001

Guère étonnantes, en vérité, ces aventures dessinées par Marcel Jeanjean

Cadet  Cadette Afrique

Un fantôme aux curieux fantasmes

phantom-large

Plus facile de parler du rythme dans la peau que de lister les innombrables inventions noires, messieurs Morris et Goscinny ?..

lucky luke mississippi

 

Pour Bécassine, la bien-nommée, il n’y a pas bon Banania

 

Chez Rockwell, le white boy ne daigne pas lever les yeux

rockwell002

Jamais en retard d’une horreur à dessiner, Reiser n’hésitait pas à écrire  « un nègre »…

reiser001

Et ça vous fait ‘i’e ?

baba

————————————————————————————————————-
* « Scruter » n’est plus un verbe acceptable depuis que Pierre Péchin en a tiré, à la 42e seconde, l’une des répliques d’un sketch qui aurait du rester oublié des mémoires si le ouaibe n’était devenu ce réceptacle à ordures sur l’usage duquel il va bien falloir finir par légiférer un peu sérieusement au nom de la liberté.

Publicités

Hommage à SdB

novembre 6, 2007

Serge de Beketch est mort trop tôt pour que la date d’aujourd’hui ait une quelconque valeur d’anniversaire ou numérologique, mais voilà, j’avais du temps.

Au cas où vous ne l’auriez pas compris, Un Dernier Verre etc, se fout de l’actualité immédiate, jusqu’au moment où ça l’arrange. En conséquence, la publication des posts ici-même n’obéit qu’à l’envie la plus subjective. En l’occurrence, plutôt que de me lancer dans une n’ième variation sur l’inanité de l’action de L’arche de Zoé, ou sur l’affaire du viol du jeune français Alex Robert par des Dubaïotes (?) – ce n’est pas moi, c’est sa mère qui balance son identité sur tout le ouaibe – qui mériterait, cela dit, davantage d’attention, j’ai préféré illustrer par l’exemple cette notion si old fashioned de l’amitié et de la fidélité.

Alors que Soral, pour prendre un exemple médiatiquement récent, se complaît à énumérer, sans les nommer, des relations qui l’approuvent en off, Greg, que SdB, je suppose, avait du rencontrer lors de son séjour à Pilote, n’a pas hésité à payer de sa personne en dessinant des couvertures originales pour le Libre Journal.

Greg, fort de – ou faible, selon l’intérêt que l’on peut avoir sur la question – ses opinions réacs, se sentait-il en totale adéquation avec les propos du décadaire de SdB ? La question est secondaire par rapport à son attitude, où seule primait l’amitié traduite par un coup de main, beaucoup plus cher payé que le travail de n’importe quel illustrateur connu pour une campagne institutionnelle bienpensante.

[edit : deux nouvelles illustrations, dont une de Trez, dessinateur de presse de moindre talent pour qui, néanmoins, les remarques précédentes d’appliquent]

[Merci à Acri pour les scans]

libre-journal-100-greg.png

libre-journal-greg100.png

Libre Journal n° 100

L.J. n° 171

Libre Journal n° 171

libre-journal-193.png

Libre Journal n° 193 (décès de Greg)

libre-journal-trez.png

Libre Journal n° 104

Les Partisans blancs, par le Chœur Montjoie-Saint-Denis.

J’avais envie de podcaster « Au revoir Camarade », mais c’est devenu le souk pour mettre en ligne un morceau de musique en mp3. Oui, oui, c’est pour garantir le respect des droits d’auteurs, le travail des artistes… My bollocks !..